Plusieurs aciéries en Europe ferment leurs portes

Un rapport du GMK Center indique que la production d’acier en Europe a été réduite de 11,7 millions de tonnes ce qui est une diminution de 6,7 % par rapport à Juillet de l’année passée (2021).  Cette baisse est due à la fermeture de plusieurs aciéries en Europe dont plusieurs du Groupe Arcelor Mittal.  Au début septembre, une quinzaine d’aciérie était mise à l’arrêt.

Les fermetures sont dues à l’augmentation du prix de l’énergie qui fait que les producteurs ne parviennent plus à couvrir leurs coûts de production et n’arrivent pas à répercuter les augmentations de coûts sur leurs clients, malgré les surcharges énergétiques appliquées par la plupart des acteurs..

Ces fermetures viennent s’ajouter à celle qui avaient déjà été annoncée comme la fermeture de la fonderie d’inox Aperam à Genk.

Cette diminution de l’offre va avoir à terme un effet sur le prix des aciers.  Il ne faut donc pas s’attendre à voir ceux-ci baisser dans les mois qui viennent.

Découvrez nos capacités de production pour vos pièces à base de fil et de feuillard sur mesure

Les prix des extras d’alliage pour les inox continuent à diminuer (Août 2022)

Comme le Groupe Filame le fait chaque mois, nous avons consulté notre panel de fournisseurs pour fournir une estimation la plus précise possible de l’évolution du prix des extra d’alliage pour les qualités d’inox que le Groupe Filame utilise de manière régulière.

Au mois de juin, après l’envolée du mois de mai, on avait constaté pour la première fois une baisse des prix. Le reflux s’était poursuivi légèrement au mois de juillet.

On constate une persistance de la baisse au mois ‘août.

Ceci semble refléter une baisse de l’activité économique qui a commencé à se faire sentir au mois de juin et qui est notamment due aux divers événements géo-politiques. L’activité économique en Chine a continué à baisser et donc également la demande.

Ce mouvement ne signifie pas que l’on reviendra aux prix qui prévalaient en 2019. En effet la demande de nickel notamment reste très forte et est dirigée par la demande de ce métal dans l’industrie des batteries.

Il faut noter que tous les fournisseurs appliquent encore une surcharge énergétique pour intégrer l’accroissement des coûts de l’énergie. Cette surcharge, quant à elle, continue à augmenter. La crise du gaz russe risque de continuer à aggraver les tensions sur les prix de l’énergie.

Ce dernier élément a pour conséquence que le prix des inox ne va pas baisser de la même manière que la baisse du prix de l’extra d’alliage.

Par ailleurs, de gros utilisateurs s’étaient couverts lors des très fortes augmentations du premier semestre et ont des stocks et des contrats à livrer à des prix plus élevés que ceux qu’ils pourraient obtenir aujourd’hui en achat spot.

Filame rappelle que le cours de l’extra d’alliage est fixé mois par mois par les différents fournisseurs en fonction des qualités d’inox qu’ils proposent. Il existe donc des différences entre les différents fournisseurs mais la tendance est sensible pour tous.

Par ailleurs, le prix est défini au jour de la livraison de la matière. Il peut donc y avoir des différences entre le moment de la commande et le moment de la livraison d’autant que les délais de livraison n’ont pas diminué.

Il faut aussi noter que les chiffres ci-dessous sont une tendance générale auprès des aciéristes et que le prix auprès des refendeurs, tréfileurs ou grossistes varie en fonction de la qualité demandée, de la nature du produit (tôle, coil, fil), des quantités demandées, des épaisseurs ou des diamètres de fil et du conditionnement.

Découvrez nos capacités de production pour vos pièces à base de fil et de feuillard sur mesure

Le prix des extra d’alliage poursuit son reflux (juillet 2022)

Comme le Groupe Filame le fait chaque mois, nous avons consulté notre panel de fournisseurs pour fournir une estimation la plus précise possible de l’évolution du prix des extra d’alliage pour les qualités d’inox que le Groupe Filame utilise de manière régulière.

Au mois de juin, après l’envolée du mois de mai, on avait constaté pour la première fois une baisse des prix.

Au mois de juillet, on peut constater que le léger reflux se poursuit.

Ceci semble refléter une baisse de l’activité économique qui a commencé à se faire sentir au mois de juin et qui est notamment due aux divers événements géo-politiques.

Ce mouvement ne signifie pas que l’on reviendra aux prix qui prévalaient en 2019.  En effet la demande de nickel notamment reste très forte et est dirigée par la demande de ce métal dans l’industrie des batteries.

Il faut noter que tous les fournisseurs appliquent encore une surcharge énergétique qui varie de 235€/tonne à 385€/tonne pour intégrer l’accroissement des coûts de l’énergie. Cette surcharge, quant à elle, n’est pas orientée à la baisse.

Filame rappelle que le cours de l’extra d’alliage est fixé mois par mois par les différents fournisseurs en fonction des qualités d’inox qu’ils proposent.  Il existe donc des différences entre les différents fournisseurs mais la tendance est sensible pour tous.

Par ailleurs, le prix est défini au jour de la livraison de la matière. Il peut donc y avoir des différences entre le moment de la commande et le moment de la livraison d’autant que les délais de livraison n’ont pas diminué.

Il faut aussi noter que les chiffres ci-dessous sont une tendance générale auprès des aciéristes et que le prix auprès des refendeurs, tréfileurs ou grossistes varie en fonction de la qualité demandée, de la nature du produit (tôle, coil, fil), des quantités demandées, des épaisseurs ou des diamètres de fil et du conditionnement.

Filame attire aussi l’attention de ses clients qu’elle devra, le cas échéant, en fonction des évolutions du prix des matières et du moment de la livraison, adapter ses prix par rapport au moment de la commande.

Les prix des extras d’alliage pour les inox diminuent pour la première fois (juin 2022)

Comme le Groupe Filame le fait chaque mois, nous avons consulté notre panel de fournisseurs pour fournir une estimation la plus précise possible de l’évolution du prix des extra d’alliage pour les qualités d’inox que le Groupe Filame utilise de manière régulière.

Pour le mois de juin, après l’envolée du mois de mai, on constate pour la première fois une baisse des prix au mois de juin.

Est-ce que ceci reflète une évolution durable à la baisse sur les marchés, il est trop tôt pour le dire mais la tendance suit celle que l’on avait observé pour les cours de l’acier.

Il faut noter que tous les fournisseurs appliquent encore une surcharge énergétique qui varie de 235€/tonne à 385€/tonne pour intégrer l’accroissement des coûts de l’énergie.

Filame rappelle que le cours de l’extra d’alliage est fixé mois par mois par les différents fournisseurs en fonction des qualités d’inox qu’ils proposent.  Il existe donc des différences entre les différents fournisseurs mais la tendance est sensible pour tous.

Par ailleurs, le prix en est défini au jour de la livraison de la matière. Il peut donc y avoir des différences entre le moment de la commande et le moment de la livraison d’autant que les délais de livraison restent toujours assez longs, même s’ils se stabilisent.

Il faut aussi noter que les chiffres ci-dessous sont une tendance générale auprès des aciéristes et que le prix auprès des refendeurs, tréfileurs ou grossiste varie en fonction de la qualité demandée, de la nature du produit (tôle, coil, fil), des quantités demandées, des épaisseurs ou des diamètres de fil et du conditionnement.

Filame attire aussi l’attention de ses clients qu’elle devra, le cas échéant, en fonction des évolutions du prix des matières et du moment de la livraison, adapter ses prix par rapport au moment de la commande.

Tableau : historique évolution des cours

Graphique: historique évolution des cours extra d'alliage

Vers un reflux du prix de l’acier ? (mai 2022)

Alors que les prix de l’acier ont augmenté jusqu’au mois de mars, on a vu au mois d’Avril une stabilisation et une légère baisse au mois de mai.

S’agit-il de l’amorce d’un mouvement général de plus longue durée, il est encore trop tôt pour le dire.

Les différents fournisseurs d’acier du panel de Filame font état d’une baisse des commandes pour ces produits au cours des 4 dernières semaines.

Ils expliquent cela d’une part par un marché de l’automobile qui lui est en nette baisse, notamment due à la pénurie des composants.  D’autres facteurs comme la guerre en Ukraine et le lockdown prolongé en Chine qui a mis pas mal d’entreprises à l’arrêt sont également invoqués comme ayant une certaine influence.  Tout cela a entrainé une baisse de la demande qui a eu une influence baissière sur les prix.

Ainsi alors que les coils laminés à chaud se traitaient entre 1330 et 1450 € /tonne en mars et Avril, les prix au mois d’avril se situent plutôt aux alentours des 1200 €/tonne. Pour les coils laminés à froids le prix se situent juste en dessous des 1300 €/tonne.  Le fil suit la même tendance.  Il faut bien entendu faire attention aux qualités et quantités désirées qui ont aussi une influence sur le niveau de prix.

Il n’est pas possible de dire pour le moment si les prix de l’inox vont suivre la même direction.  En effet si la composante acier peut diminuer, l’extra d’alliage, qui représente actuellement environ 60% du prix, avait encore fortement augmenté au mois de Mai.  Les prix de l’inox sont donc beaucoup plus liés à l’évolution des cours du Nickel et du Chrome pour lesquels la demande reste très forte.

Le prix des extra d’alliage pour les inox s’envole de nouveau à la hausse

Comme le Groupe Filame le fait chaque mois, nous avons consulté notre panel de fournisseurs pour fournir une estimation la plus précise possible de l’évolution du prix des extra d’alliage pour les qualités d’inox que le Groupe Filame utilise de manière régulière.

Pour le mois de mai, on constate une hausse très sensible, quelquefois de plus de 10 %, pour les divers extra d’alliage.

Les tensions sur les marchés ne se calment pas et les événements internationaux n’ont pas vraiment évolué, notamment avec la guerre en Ukraine qui s’est installée dans la durée.

Il faut noter que tous les fournisseurs appliquent aussi une surcharge énergétique qui peut atteindre 120 €/tonne pour intégrer l’envol du coût des énergies. Cette surcharge se rajoute à la surcharge énergétique d’approximativement 250 €/tonne en vigueur depuis le début de l’année.

Filame rappelle que le cours de l’extra d’alliage est fixé au mois le mois par les différents fournisseurs en fonction des qualités d’inox qu’ils fournissent.  Il existe donc des différences entre les différents fournisseurs mais la tendance est la même pour tous.

Par ailleurs, le prix est celui du jours de la livraison de la matière. Il peut donc y avoir des différences entre le moment de la commande et le moment de la livraison surtout que les délais de livraison restent fort longs.

Filame attire donc l’attention de ses clients qu’elle devra, le cas échéant, en fonction des évolutions du prix des matières et du moment de la livraison, devoir adapter ses prix par rapport au moment de la commande.

Évolution des prix

Nouvelle forte augmentation du prix de l’extra d’alliage pour l’Inox

Sur fond de guerre en Ukraine et de forte tension sur le prix du nickel, notamment après la suspension du LME au début du mois, ce qui a causé une augmentation du prix de la tonne de Nickel de 14.000 €/T sur un mois (hausse d’environ 69%), les prix de l’extra d’alliage pour toutes les nuances a fortement augmenté alors que l’on avait enregistré un léger ressac en février et mars.

Il faut noter que le cours de l’extra d’alliage est fixé au mois le mois par les différents fournisseurs en fonction des qualités d’inox qu’ils fournissent.  Il existe donc des différences entre les différents fournisseurs mais la tendance est la même pour tous.

Cette augmentation du prix de l’extra d’alliage, couplée avec une augmentation de l’acier va entrainer de fortes augmentations de prix des différentes qualités d’inox.  Ces augmentations varient bien entendu chez les différents fournisseurs et grossistes en fonction du type de conditionnement (tôle, coil, fil), des quantités et dimensions demandées, des qualités de laminage ou d’écrouissage, etc.

Evolution sous forme de tableau et de graphique

Que peut-on encore prévoir au niveau de l’évolution des prix de l’acier et de l’inox?

Dans le souci d’informer régulièrement ses clients sur l’évolution des prix des matières et notamment de l’acier et de l’inox, Filame interroge régulièrement son panel de fournisseurs pour avoir leur prévision sur l’évolution des prix au cours des prochaines semaines et mois.

Les événements en Ukraine ont créé, comme l’indique Het Staaljournaal un chaos sur le marché de l’acier.  A cela sont venus s’ajouter les problèmes concernant le nickel sur le LME qui a conduit à une suspension du cours du Nickel.  La cotation n’a repris que fin de la semaine passée.  En parallèle, ces événements ont également eu un effet important sur le prix de l’énergie et donc par répercussion sur les prix de production des aciers, inox et aluminium, dont la production requiert d’importantes quantités d’énergie, et ce même si la tendance à la hausse de l’énergie avait commencé avec les événements en Ukraine.  Le marché de l’aluminium est également fortement impacté.

Dans ce cadre, plusieurs aciéries maintiennent des prix élevés et offrent des tonnages réduits dans un but de couverture.  Par ailleurs, comme certains acheteurs, et notamment ceux qui n’ont pas reconstituer leur stocks les mois précédents après les difficultés de l’année passée, essaient d’obtenir de la matière de peur de ne plus en avoir plus tard, il y a un effet sur la demande qui pousse aussi les prix à la hausse.

Bine malin qui peut donc prévoir avec un degré de certitude raisonnable l’évolution du prix des matières aciers et inox et de la disponibilité de celle-ci.  Les prix sont souvent fixés au jour le jour en fonction des disponibilités et il n’y a souvent plus moyen d’obtenir des engagements à cet égard sur des durées de plus de 24 heures.

Le panel de fournisseurs de Filame fait état d’une augmentation de prix 410/430 € par tonne d’acier.  Pour ce qui concerne le fil en acier ressort les hausses sont d’environ 450 €/ tonne.

En ce qui concerne les inox, si l’extra d’alliage a continué d’augmenter au mois de mars, l’effet de la crise du Nickel sur le LME ne s’est pas encore répercuté dans le prix.  Il faudra attendre les indications pour les mois d’avril et de mai, sachant que le prix de l’extra d’alliage est fixé mensuellement.  Néanmoins, l’augmentation du prix de l’acier aura déjà une influence sur le prix de l’inox, dont la part acier dans le prix représente entre 40 et 50 % du prix total.

Dans ce cadre, Filame indique que ses offres de prix sont sujettes à l’évolution du prix de la matière et qu’en fonction de la date de commande par rapport à la date d’offre, Filame peut être amenée à revoir ses prix en fonction du prix d’achat de la matière au jour de sa livraison.

Découvrez nos capacités de production pour vos pièces à base de fil et de feuillard sur mesure

Nouvelles augmentations des prix matière en 2022

Malheureusement le début de l’année 2022 n’a pas eu pour effet de diminuer les prix des matières ou même de ralentir la hausse de prix.

En début d’année les tendances observées fin 2021 continuent dans le même sens et à cela s’ajoute la hausse des prix de l’énergie.  Plusieurs aciéristes et fondeurs d’inox commencent à appliquer une « taxe énergie et carbone » pour répercuter la forte augmentation des coûts de l’énergie et les surcoûts liés aux nouvelles règlementations en matière d’émission de C02.

Après avoir fait le tour de son panel de fournisseurs, Filame s’attend aux hausses de prix suivantes dans les semaines qui viennent :

  • Fils en acier ressort SH : augmentation de 150 € / tonne
  • Tôles et coil en acier C75 trempés : augmentation de 200 € / tonne
  • Inox : augmentation de la part acier (hors extra d’alliage) de 700 € / tonne et ajout d’une « taxe énergie et carbone » de 235 à 250 € / tonne

En ce qui concerne les fils et aciers ressort, ces prix étant fixés par semestre, il ne devrait plus y avoir d’augmentation avant le 1er juillet 2022.

Le prix des autres matières est beaucoup plus variable et notamment le prix des inox dépendent de l’extra d’alliage qui est fixé de manière mensuelle.

Découvrez nos capacités de production pour vos pièces à base de fil et de feuillard sur mesure

Évolution du cours de l’extra d’alliage pour les inox – Janvier 2022

Il ne faut pas s’attendre à une diminution du prix de l’inox.  Si même la part acier dans l’inox n’augmente pas au même rythme, on voit que la part extra d’alliage qui varie de mois en mois continue d’augmenter à des rythmes impressionnants.  Les cours du Chrome et du Nickel, qui sont les principaux métaux formant l’extra d’alliage, sont toujours soumis à de fortes tensions sur les marchés internationaux.

Tableau de l'évolution du cours de l’extra d’alliage pour les inox

Recommandations de Filame

Filame met tout en œuvre pour essayer de satisfaire ses clients au mieux de ses possibilités en fonction des disponibilités de ses stocks et de ceux de ses fournisseurs.  Pour atténuer les effets de la situation Filame a développé une très large base de fournisseur tant pour les aciers que les inox les plus usuels.  Mais l’état des stocks chez les fournisseurs étant extrêmement bas, il n’est pas toujours facile de trouver de la matière dans des délais acceptables.

Filame ne peut donc actuellement pas garantir ni les délais de livraison demandés par ses clients ni le maintien des prix d’une commande à l’autre ou d’un mois à l’autre.  Filame se verra notamment obligé de répercuter la hausse des coûts matière en fonction des stocks de matière qu’elle pourra trouver sur le marché et des prix obtenus de la part de ses fournisseurs.

Filame demande à ses clients de lui faire parvenir leurs prévisions en matière de commande suffisamment à l’avance pour lui permettre d’avoir le temps pour trouver la matière nécessaire afin de satisfaire leurs besoins, tout en évitant de sur-commander afin de ne pas aggraver la situation d’ensemble.  Filame demande à ses clients de ne pas hésiter à la contacter afin qu’ensemble nous puissions analyser la situation et la meilleure manière d’agir.

Filame recommande aussi à ses clients de commander rapidement après avoir reçu une offre pour éviter une hausse des prix entre le moment de l’offre et le moment de la commande.  Les délais de livraison indiqués dans une offre sont donnés au mieux des estimations de Filame mais ne peuvent être actuellement considérés comme un engagement ferme.

C’est une situation jamais connue auparavant à laquelle tous les sous-traitant comme Filame sont confrontés et qui est en dehors de leur contrôle.  Nous publions régulièrement sur notre site web (www.filame.com) et sur notre page Linkedin (n’hésitez pas à nous suivre sur cette page) des news relatives à l’évolution de cette situation.

Découvrez nos capacités de production pour vos pièces à base de fil et de feuillard sur mesure